Il n’y a pas un seul monde, mais des mondes humains et animaux, végétaux et physiques que chaque vivant croise selon un chemin qu’il invente réellement.